Financer ses projets

Vous souhaitez nourrir vos ambitions les plus folles ? Il faut préparer votre retraite ou les études des enfants ? Tous ces projets se financent avec précision.

Le REER ou Régime enregistré d’épargne retraite

Le REER est un outil essentiel d’épargne et de croissance du capital. Il n’est pourtant pas utilisé à son plein potentiel. Il permet de reporter l’impôt sur la valeur des cotisations jusqu’à son décaissement, c’est-à-dire un retrait.  Ainsi, 1$ cotisé réduira son imposition de l’année en cours. Lorsque ce même dollar sera décaissé à la retraite, il sera alors imposé.

Il y a quelques éléments à connaître pour utiliser un REER à son plein potentiel.


Il est possible de décaisser une partie de son REER à tout moment 

Contrairement à la croyance populaire, il n’est pas obligatoire d’attendre la retraite pour décaisser son REER. Ainsi, en cas de perte d’emploi prolongée, ou d’un besoin de liquidité soudain, il est possible de décaisser ses REER. Le décaissement est alors considéré comme une source de revenus et sera imposé de la même façon que le serait un salaire. Même chose en effectuant le décaissement. 

Cependant, certaines institutions vont ajouter des conditions de décaissement. Il est important de les vérifier.

Régime d'accès à la propriété

Le RAP est un programme qui permet de décaisser jusqu’à 35 000$ de ses REER pour déposer une mise de fonds sur une première propriété. Elle est non-imposable, sous condition de rembourser la somme totale au REER dans les 15 années qui suivent.


Régime d’encouragement à l’éducation permanente

Le REEP est un programme favorisant l'accès à la formation et aux études. Il est possible de décaisser 10 000$ annuellement par conjoint jusqu’à un maximum de 20 000$. Le tout n’est pas imposable à condition qu’un remboursement soit effectué sur une période de 10 ans. 

Cotisation maximale

Les droits de cotisation sont accumulés à hauteur de 18% du salaire de l’année précédente. Ceux-ci s’accumulent s’ils ne sont pas utilisés.

Âge maximal

En atteignant l'âge de 71 ans, le REER se transforme en FERR. À ce moment, un décaissement annuel minimal est obligatoire.


L’objectif principal d’un REER

Évidemment, le premier objectif de cet outil est de préparer une stratégie de revenu qui répond à la retraite que l’on désire. En coordonnant une stratégie REER avec d’autres éléments, il est possible de varier les résultats : une retraite plus jeune, des plus gros projets, valoriser la succession, etc.


Le CELI ou Compte d’épargne libre d’impôt

Le CELI (Compte d’épargne libre d’impôt) est un type de compte disponible dès l’âge de 18 ans qui possède plusieurs caractéristiques avantageuses.

  1. Les rendements générés dans un CELI sont libres d’impôts. Qu’il s’agisse d’un gain de placement, d’intérêt ou de dividendes.
  1. Les retraits ne sont pas imposables. C’est-à-dire que l’on peut y faire des cotisations et des retraits sans y être imposé.


Principe d’un CELI

Le CELI est un excellent outil d’épargne en franchise d’impôts. Les droits de cotisation s’accumulent à partir de l’âge de 18 ans depuis 2009. Ainsi une personne ayant accumulé le maximum de ces droits peut cotiser jusqu’à 63 500$. 


Épargne

Le CELI est une bonne façon d’épargner pour ses projets. Il permet d’accumuler des fonds et de les faire fructifier, sans être pénalisé par l’imposition. Il peut être pour atteindre les objectifs suivants :

-Épargner pour une voiture

-Épargner pour un voyage

-Épargne pour véhicule récréatif

- Épargne pour dépenses ponctuelles : Taxes, Frais de scolarité 

-Stratégie de décaissement à la retraite permettant de diminuer l’impact fiscal

Investissement

Puisque les revenus gagnés à partir d’un CELI ne sont pas imposables, il est un véhicule d’investissement très intéressant. Comparativement au REER, les fonds sont accessibles sans pénalité à tout moment.

Il est donc possible d’investir dans différents types de produits et de bâtir une stratégie appropriée aux objectifs et au profil de l’investisseur.

Une méthode d’investissement avantageuse est d’investir dans un fonds distinct à partir d’un CELI. Cela permet de commencer à investir dans une large gamme de produits, même avec un capital réduit. 


Le REEE ou régime enregistré d’épargne-études

Le régime enregistré d’épargne-études permet d’économiser en vue de financer les études postsecondaires. Pour profiter des avantages que comporte le REEE, il faut comprendre quelques caractéristiques.

L’imposition

Cotiser dans un REEE ne comporte pas de déduction ou de crédits d’impôt. Cependant, les revenus de placements ne sont pas imposables pour le souscripteur. Lorsqu’un montant est versé aux bénéficiaires, celui-ci sera imposé sur le revenu de placement.

Les subventions

Le gouvernement fédéral et provincial offre des subventions pour encourager l’épargne. Sous différentes formes, ces subventions représentent au moins 30% des cotisations. Le ratio de subvention peut être supérieur en fonction du revenu familial. 

En chiffre

Combien cela représente-t-il? Présentement, l’atteinte du maximum cumulatif de chaque subvention représente 12 800$. Par-dessus ce montant, on doit ajouter les cotisations et les intérêts qui s’accumulent annuellement. Le tout pour chaque bénéficiaire/enfants. Le REEE est l’outil par excellence pour bâtir le fonds d’étude de ces enfants.


Les placements en fonds distinct

Le fonds distinct est un véhicule de placement. De la même manière qu’une automobile est un moyen de se déplacer, un fonds distinct est un moyen d’effectuer un placement. 

En continuant sur cette image, même si l’objectif d’une voiture est de se déplacer, elles sont très différentes. Une voiture de course est très rapide, mais elle demande des capacités de conduites très élevées. Alors qu’une voiture tout-terrain est moins rapide, mais sera en mesure d’avancer sur des terrains plus endommagés. Il en est de même avec les véhicules de placement. 

Les fonds sont un regroupement d’investissement qui a été conçu par une équipe de professionnel pour répondre à un objectif d’investissement précis. Ainsi, il est possible pour une personne aux connaissances réduites d’investir de façon diversifiée et à moindre coût.

Par exemple, pour aussi peu que 100$, il est possible d’investir dans un fonds comprenant des entreprises cotées en bourses, des obligations, des dividendes et des revenus fixes. Le fonds est un moyen accessible d’investir selon son besoin.

Quel est votre but en investissant? Se préparer pour la retraite, épargner pour une maison, préparer les études des enfants? Peu importe l’objectif ou la durée de l’épargne, il y a un fonds qui convient à sa réalisation. 

L’investissement en fonds distinct se fait souvent par l’intermédiaire d’un CELI, d’un REER, d’un REEE ou d’un compte épargne. Finalement, le fonds distinct possède des avantages qui lui sont propres. D’un côté, il est possible de garantir le capital. Ainsi après un certain temps ou au décès, une garantie de 100% (selon un choix préalable) de la valeur initiale peut être utilisée. Par exemple, si vous avez placé 100 000$ et que vous décédez durant une crise économique, alors que vos placements ont une valeur de 80 000$, votre bénéficiaire recevra 100% des cotisations initiales, soit 100 000$

Le fonds distinct permet aussi de désigner un bénéficiaire. De cette façon, lorsque le décès survient, le solde du fonds est transmis directement au bénéficiaire. C’est un avantage qui est exploité majoritairement lors de la planification de succession. 

En résumé, les fonds distincts sont des véhicules de placement simple d’utilisation, qui conviennent à la majorité des objectifs, passant de l’épargne à la stratégie successorale.