Gérer son entreprise après le coronavirus – 3 leçons

L’épisode du coronavirus a été difficile pour plusieurs modèles d’entreprises. Particulièrement, celles qui obligent des rassemblements et des possibilités de contact. On pense au magasin, salon de coiffure, restaurants et bien d’autres. Un nombre élevé d’entreprises ont fait le choix de fermer leur porte alors que d’autres ont dû déclarer faillite. Les entreprises, petites et grandes ont eu l’opportunité d’apprendre comment rester solide à travers une telle crise.

1. L’argent est roi!

La crise a été particulièrement difficile pour les entreprises ayant peu de liquidités. Étant dans un marché compétitif, les entrepreneurs ont tendance à maximiser leur rendement. Cela signifie que chaque dollar qui dort dans un compte n’est pas une source de profit. Cependant, certaines entreprises ont exagéré et ont dû fermer en quelques semaines. La crise de la Covid-19, nous a appris qu’il faut avoir les reins solides et que des liquidités pour 3 mois sont un minimum. Les crises à venir ne permettront pas nécessairement à l’économie de reprendre aussi vite.

2. Technologie : Luxe ou sécurité?

Les entreprises qui ont le mieux performé dans les derniers mois sont celles qui avaient modernisé leurs processus. Un site internet en 2020 n’est pas un luxe, mais une nécessité. Les commerces possédant des systèmes de vente en ligne avant la crise ont eu un avantage compétitif majeur sur le marché. On peut penser à Amazon qui a connu une croissance phénoménale. 

3. Ne pas mettre tous ces œufs dans le même panier

Le plus vieux conseil du monde prend tout son sens une fois de plus. Diversifier ses produits, services et médium de distribution est une tâche imposante, mais confère à l’entreprise la possibilité de s’adapter à l’évènement hors de leur contrôle. On peut prendre l’exemple d’un restaurant qui offre un menu en salle et en livraison. Deux façons différentes de livrer un même produit. 

 L’adaptation aux nouvelles conditions économiques est la clé pour une entreprise qui souhaite résister aux intempéries. Les cycles économiques sont une certitude. Ce qui est imprévisible, c’est la cause de la crise économique. Sera-t-elle dans 2 ans, 5 ans, 10 ans? La question qui importe est : votre entreprise sera-t-elle prête?